[DOSSIER N°276] Le parcours des travaux de ma future chambre jusqu’à aujourd’hui !! #2/10

Coucouuuuuwww ! 😛

Heyyy, c’est déjà le deuxième volet de cette petite série d’articles sur le projet de ma future chambre ! Donc, comme vous l’aurez sûrement compris en lisant le titre : je vais vous raconter en images le parcours des travaux jusqu’à aujourd’hui !! 🙂

D’ailleurs, pour tous ceux qui ne s’y connaissent pas vraiment en travaux, je vais essayer d’être la plus claire possible haha ! 🙂


1 – Le début des travaux avec la dalle béton

Alooors, tout commence en 2009 (dans le dernier article je m’étais trompée d’un an, ça va quand même), quand mes parents ont décidé de faire des travaux dans la partie dans laquelle habitaient les locataires avant…

Donc, comme je vous l’avais dit, ils ont fait refaire le rez-de-chaussée et le premier étage… Et en fait, le « grenier » qui se trouvait juste au dessus a également été « refait » pendant cette première période de travaux… En fait, comme à peu près toutes les vieilles maisons, le sol des étages tient uniquement sur les poutres, la structure de la maison n’est pas en béton comme les nouvelles habitations (pavillons, maisons d’architectes…), ce qui fait que le sol n’est pas vraiment solide… En plus, le sol se trouve être, la plupart du temps, gondolé. Pour rendre cette partie de la maison plus solide, mes parents ont fait faire couler une dalle de béton. (bon, je pense pas qu’ils l’ont fait eux-mêmes, ce serait bien étonnant)

Ci-dessous, je vous mets une photo d’une dalle de béton pour que vous voyiez de quoi il s’agit…

https://www.bricoleurpro.com/images/dossiers/2018-01/lissage-beton-114102.jpg

Donc, voici la première photo que j’ai à vous montrer de ma future chambre au tout début des travaux, cette photo a donc été prise le premier janvier 2010.

Donc, encore une fois, je vais vous dessiner un petit plan vite fait pour que vous compreniez…

Comme, vous l’aurez compris, cette photo est la vue que l’on a depuis l’escalier.

Donc là, c’est quand on déplace l’appareil photo vers la gauche haha ! Je trouve que c’est vraiment avec ce genre de photo qu’on prend conscience de tous les travaux qu’il va y avoir à faire… C’est pour ça, que les gens qui disent « oui, j’ai fait des travaux » en disant qu’ils ont fait la peinture, c’est un peu facile quoi…

Alors, là c’est de l’autre côté de la chambre…

Les tuyaux que l’on voit dépasser du sol sont les arrivées d’eau pour les toilettes (le tuyau gris avec le bout orange tordu vers la gauche), ma salle de bain (le tuyau gris avec le bout orange le plus à gauche) et celle de mon frère (le tuyau gris avec le bout orange au fond)… Les gros tuyaux qui partent aussi du sol à côté de l’arrivée d’eau des toilettes sont destinés à la VMC.

La VMC est un dispositif intégré au bâtiment fonctionnant avec une centrale de ventilation forçant l’extraction de l’air pour le renouveler et assurer ainsi la qualité de l’air intérieur.

Source : ClimaMaison

(je suis sûre que vous avez tout capté) (bon en gros, c’est un truc pour faire circuler l’air)

Sur la dernière photo de la chambre avant les travaux, vous voyez des petites poutres qui parlent du sol jusqu’au plafond : elles séparent la salle d’eau de mon frère de sa future chambre. (donc la fenêtre que l’on voit est bien celle de sa salle de bain si vous suivez…)

DESSIN

Au même moment où la dalle de béton a été coulée, un escalier a été posé.

Haha ! Ça c’était moi à l’époque, je faisais genre que c’était tranquille là-haut mais en vrai j’avais vraiment trop le vertige !

Pour ceux qui se demandent à quoi ça sert les points blancs sur les murs, c’est pas de la peinture, c’est une pâte (je me rappelle plus du nom désolée) qui sert à rendre la surface du mur plate et recouvrant les endroits où il y a des vices… Souvent, on fait de même pour les angles des murs pour que ce soit propre avec la peinture après…

D’ailleurs, le mur avec tous les points sera détruit par la suite car ce n’était pas pratique pour monter des trucs aux volumes conséquents, du type : le truc qui soulève les plaques de plâtre, les plaques de plâtre et la laine de verre…

2 – La pose des montants

Alors, une fois la dalle coulée, il s’est écoulé (HAHAHA la blague) pas mal de temps… Tant et si bien que mes parents ont décidé de transformer cette partie des combles vers septembre 2015, pour que j’ai une nouvelle chambre !

La première étage a été de poser les montants… En gros, les montants, ce sont des espèces de barres de fer, sauf que ce n’est pas en fer, qui permettent de créer une structure pour ensuite poser les plaques de plâtre dessus…

Le but, c’est d’optimiser la position des montants pour ne pas perdre de place en les écartant trop des poutres, tout en laissant assez de place pour une isolation de qualité. (je me la pète)

Donc pour poser un montant, il faut se munir d’une perceuse (Bosch professionnel c’est le top d’après mon père, mais en vrai, faîtes comme vous voulez, ne prenez juste pas un truc Liddl parce qu’il vous faut un truc de qualité, vous aurez bien besoin de votre perceuse normalement) et de visses, et de montants, c’est logique ! Mais il faut aussi une scie pour couper les montants comme il faut.

En fait, c’est assez galère à faire… Mais il ne faut pas négliger cette étape, parce que si vous faites de la merde, vos fondations seront pourries, et vous pourrez avoir des problèmes par la suite…

Ah oui ! J’allais oublier de vous dire un truc ! Avant de commencer vos travaux sur les poutres, il faut les traiter ! Ou alors les faire traiter par un professionnel !

3 – La pose de la laine de verre

Alors, ça aussi il ne faut pas faire n’importe quoi ! (bon, en vrai, le top, c’est de ne jamais faire n’importe quoi, je vais arrêter de préciser)

En fait, cette étape est très importante car elle est essentielle pour bien isoler votre maison ! En gros, si c’est mal fait, vous aurez trop froid en hiver et trop chaud en été… Il faut mettre donc beaucoup de laine de verre…

Il faut aussi penser à comparer les différentes laines de verre qui existent pour voir laquelle vous convient le mieux… Le côté « anti-son » entre aussi dans les critères…

C’est une étape très très pénible, d’après ma mère, parce que c’est super long, et que des morceaux de laine s’accrochent sur la peau et sont très irritants… En plus, c’est mauvais de la respirer donc mieux vaut porter un masque, comme celui-là :

Oui, j’avoue que j’ai un peu aidé mes parents à faire des trucs au début.

4 – La pose de la membrane

La membrane, c’est un peu la goutte d’eau qui fait déborder le vase, c’est un peu le chauffeur qui dit « avancez vers le fond du bus », bref, on déteste la membrane !

Mais pourquoi ?

Et bien, en fait, la laine de verre que mes parents avaient choisi était cool, mais il manquait un critère (je ne sais plus quoi) et ils ne s’en étaient pas rendus compte… Du coup ils ont du acheter une membrane spéciale pour ce truc qu’il manquait… membrane qu’il a fallu coller sur tous les murs, partout !

D’ailleurs, j’ai posé la membrane moi aussi ! En vrai, ça va, mais ce qui est relou c’est qu’il faut être plusieurs pour la scotcher, en plus il y a plein de sortes de scotch qu’il faut poser avec des étapes et tout…

5 – L’électricité et la plomberie

Bon, c’est ce genre de détail qui distingue une maison d’une cabane, c’est pourquoi c’est super important !

Pour l’électricité, si vous n’êtes pas doués, faîtes appel à un professionnel !

Chez nous, c’est mon père qui l’a fait parce qu’il y arrive bien et que ça ne l’énerve pas du tout ( 😉 ), mais bon, c’est un peu le genre de truc où il ne faut pas faire n’importe quoi avec les circuits et tout…

Et pour la plomberie, bah là, c’est quand même autre chose… Je ne vous conseille pas trop de faire ça vous mêmes, après qui suis-je pour dire ça ?

Occupez-vous aussi de la VMC si vous en avez une. Enfin, de votre moyen pour faire circuler l’air quoi !

6 – La pose des plaques de plâtre

Alors, ça c’est l’étape la plus satisfaisante ! En fait, c’est vrai qu’il faut pas trop être une truite en maths parce qu’il y a pas mal de mesures à prendre pour que tout soit exact, mais pas d’exponentiel, rien de tout ça, pas de soucis…

Mais il faut faire des sortes de patrons en bois pour que les plaques soient pile bien !

C’est là aussi que vous aurez besoin de gros bras pour porter les plaques de plâtre !

D’ailleurs, c’est là où mes parents m’appelaient tout le temps ! J’étais over-bookée vous voyez ! Haha !

Mais pour les plaques qu’il y a au plafond, servez-vous d’un monte-plaque, vous pouvez acheter ou louer !

Le plus galère dans cette étape, c’est ÉVIDEMENT les velux (ou fenêtre de toit pour les gros relous) et les petites niches, les endroits ramassés sur eux-mêmes tel des petits hérissons perdus… Bref, c’est évidement plus dur à gérer parce que tout est petit donc vous êtes un peu coincés et tout…

Là c’est mon père qui utilise son patron en bois pour voir sir la plaque est bien calée !


Voilà !! Donc, aujourd’hui, toutes les plaques de plâtre ont été posées ! Je vous parle de la suite dans le troisième volet sur les travaux de ma future chambre !

Haha !

Bon, j’espère que ça vous intéresse, j’aime bien raconter tout ça, ça m’amuse ! Je trouve ça super cool les articles un peu DIY / tutos, enfin bref, dans lesquels je raconte en images des expériences un peu ! C’est cool ! Un peu comme pour l’article où je vous montrais comment j’avais personnalisé mon skate !

Quoi qu’il en soit, on se retrouve la semaine prochaine pour un nouvel article bien sympathique !!

Bisous

    Vous avez aimez l'article [DOSSIER N°276] Le parcours des travaux de ma future chambre jusqu’à aujourd’hui !! #2/10 ?? Vous pouvez le partager juste en dessous !     contact@maïa.fr     blogdemaia     Pour me contacter, cliquez ici : Me contacter ! Je réponds à tous vos commentaires et emails !     Merci de mettre un petit like ! 😀 Et n'oubliez pas de laisser un commentaire !! Merci, à bientôt ! 😛

4 thoughts on “[DOSSIER N°276] Le parcours des travaux de ma future chambre jusqu’à aujourd’hui !! #2/10

  1. Anastasia says:

    Aprés cette lecture, je ne vais peut-être pas me lancer de suite dans des grands travaux, mais ça donne envie de faire quelque chose ! Bravo pour toute cette chronologie. On imagine bien la somme de travail, et on a hâte, c’est vrai, de voir cette belle chambre !! A quand la suite de cette aventure ?

    • Maïa says:

      Oui, c’est vrai que ça peut faire peur, je te comprends… C’est en effet un véritable investissement, malgré cela, c’est tellement satisfaisant une fois les travaux finis !
      Par rapport à la suite de cette série « les travaux de ma future chambre » sur le blog, les prochains articles ne sauront tarder, mais seront plus ciblés sur certaines parties des travaux ! Mais pas de soucis, je veillerai à me concentrer davantage sur l’esthétique de la chambre dans les articles suivants pour ne pas perdre un grand nombre d’entre vous…
      En tout cas je te remercie pour ce commentaire, ça fait plaisir de te retrouver active !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.